confitures_pommes_ch_taignes

***

***

C'était une petite fille qui marchait dans sa rue, et la rue était bordée de grands arbres, dont les très longues feuilles retombaient en caressant les gens qui passaient dessous. Leur caresse était d’autant plus douce qu’ils offraient aussi leur ombre à ces passants, et sous cette latitude, l’ombre est quelque chose d’appréciable. Quand la petite fille avait demandé quel était le nom de ces arbres, on lui avait répondu « faux-poivriers », et elle avait pensé que c’était bizarre de nommer un faux nom à une chose. Pourquoi ces arbres n’avaient-ils pas un nom à eux ? Les lauriers-roses aussi bordaient la rue, ils bordaient en fait toutes les rues de cette grande ville écrasée de soleil. Ici les lauriers-roses sont plus rares, et quand l’ancienne petite fille en voit, le goût des chewing-gums à la cannelle qu’elle mâchait sur le chemin de l’école lui revient. Il n’y a jamais de faux poivriers, alors ça ne lui fait ça qu’avec les lauriers-roses.

***

***

Bon, ici en Basse-Bretagne pas de lauriers-roses ni de faux-poivriers (ça me rappelle une comptine de ma mère, qui disait sur la banquise, pas d'mimosa, youdiyoudiyoudi youdi ouhouahouah, pas de petits moutons, sautant sur le gazon, pas de mortel ennui ni de bouillon gras*), mais des châtaigniers partout, et cette année pour la première fois j'ai enfin ramassé les châtaignes de mon jardin pour en faire de la confiture pommes-châtaignes.

Et des carrés aux flocons d'avoine, fourrés à ladite confiture:

carr_s_avoine_pomch_taignes

* après quelques recherches sur le net, il s'avère que cette chanson n'était pas du tout une comptine traditionnelle du patrimoine musical chti transmis de générations en générations, comme je l'ai cru pendant 36 ans, mais une chanson débile d'Antoine). Mes illusions s'écroulent.

RECETTES

Confiture de pommes et de châtaignes

  • un kilo de châtaignes épluchées

  • un kilo de pommes épluchées et coupées en tous petits morceaux

  • du sucre blanc, normal, surtout pas à confiture, à proportion suivante: 800g de sucre pour un kilo de fruits (c'est la proportion que j'utilise pour toutes mes confitures* et ça marche à tous les coups)

  • verser les fruits et le sucre dans une grande cocotte à bords hauts

  • ajouter 25cl (j'ai fait au pif mais ça doit être à peu près ça) d'eau et allumer le feu sous la cocotte

  • faire cuire à bouillons moyens environ 15 mn

  • tout mixer - bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz - au mixer plongeant longtemps et finement

  • refaire cuire jusqu'à ce que la consistance de la confiture vous paraisse bonne (cette confiture ne caramélise pas vraiment (les pommes et les châtaignes ne sont pas très aqueux) mais la cuisson est importante pour bien faire évaporer le surplus d'eau (eh oui, surplus, même si pas très aqueux - enfin bon)

  • et tout le tintsouin: verser dans des potspréalablementbiennettoyésetébouillantésvisserlescouverclesetretourner comme je dis .

Bon et pis là faut que j'aille bosser alors je mettrais les carrés aux flocons d'avoine plusse tard.

* rhâââ qu'est-ce que j'me la pète grave, "toutes mes confitures", on dirait du Ginette Mathiot, v'trouvez pas?