pens_e

***

Benjamin Burgman est né en 1928 à Czestochowa en Pologne.
Il nous a raconté ses jeux de petit garçon sur la place du Stare Rynek (du Vieux Marché) derrière l'église St. Zygmunt (Sigismond), les massacres perpétrés par les nazis lors de leur arrivée en Pologne, l'agonie des siens dans le ghetto - et Buchenwald.
A la libération, il retrouve sa tante (ma grand-mère) à Paris, et c'est lui qui l'accompagnait à la gare de Lyon pour y retrouver son petit garçon qui rentrait de Suisse, où un groupe de clandestins avaient réussi à le faire passer avec d'autres gosses du même âge.
Benjamin quitte la France en 1948, prend part à la conquête de Beersheva, et y rencontre celle qui sera sa femme, nouvellement émigrée d'Egypte.
Ils eurent cinq enfants, et je suis loin de connaître tous leurs petits-enfants.
"Béni" était le cousin de mon père et, à lui seul, toute la mémoire de notre famille.